Emploi et PAS TCO

PRESTATIONS D’APPUIS SPÉCIFIQUES
aux bénéficiaires 
en situation de handicap cognitif
Emploi et troubles cognitifs

DISPOSITIF MOBILISABLE PAR PRESCRIPTION

La mise en œuvre des PAS s’inscrit dans le cadre de la nouvelle offre de services et d’aides financières de l’Agefiph, entrée en vigueur en avril 2018.

Une personne éprouve des difficultés à se concentrer, apprendre, se souvenir, raisonner, lire, écrire. Cette personne est en difficulté pour gérer son quotidien, elle peut présenter des perturbations de nature cognitive.

Etiologies : troubles dys, troubles déficitaires de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H), Troubles du Spectre Autistique, conséquences de lésions cérébrales et/ou d’épilepsie, troubles neurodégénératifs, syndromes génétiques.

Objectifs :
– Apporter des éléments d’expertise sur la dimension du handicap afin d’éclairer le prescripteur-référent de parcours, en charge de l’accompagnement des personnes.
– Sécuriser les parcours professionnels.
– Compenser leur handicap.

Les PAS sont mobilisables en situation :
– d’emploi, 
– de formation (continue ou en alternance).

Les bénéficiaires éligibles :
– Bénéficiaires de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés ou en voie de le devenir.
– Demandeurs d’emploi, salariés y compris les alternants, agents de la fonction publique, travailleurs non-salariés, stagiaires de la formation professionnelle.

Les bénéficiaires de prestations pour leurs salariés/agents, sont les suivants :
– Employeurs du secteur privé ou soumis aux règles de droit privé
(à l’exception accord OETH et accord agréé).
– Employeurs des fonctions publiques d’Etat, Hospitalière et Territoriale.

Les PAS sont mobilisables par :
– Pole Emploi et Missions locales 
– CAP EMPLOI
– Les Employeurs publics (FIPHFP)
– Les employeurs privés
– Les Délégations Régionales Agefiph et FPIHFP, pour prescrire en opportunité et en urgence

SCHÉMA GLOBAL DE MISE EN ŒUVRE DES PAS
5 actions peuvent être activées dans le cadre de l’emploi ou de la formation

1 – Pré-diagnostic
Demander l’avis d’un spécialiste afin de déterminer si la personne entre bien dans le cadre d’une situation de handicap cognitif. S’appuyer sur les spécialistes afin de bien informer le bénéficiaire.
Premier contact avec la coordinatrice.

2 – Bilan complémentaire sur le situation de la personne
Action adaptée aux bénéficiaires sans emploi n’ayant pas d’objectifs définis, ni de diagnostic établi. Cette phase d’échange et de recueil d’informations vise à déterminer si PAS TCO est le plus indiqué.
Coordinatrice et Psychologue-neuropsychologue.

3 – Appui expert sur le projet professionnel
Apporter un éclairage expert sur l’interaction des conséquences du handicap et le projet professionnel envisagé. Selon le module : bilan cognitif complet, remédiation cognitive, et psychoéducation, réflexion autour des modes de compensations, étude de la faisabilité du projet en adéquation avec les modes de compensations.
Psychologue-neuropsychologue et psychologue du travail-ergonome.

4 – Appui expert à la réalisation du projet professionnel
Apporter un éclairage expert permettant de définir les conditions à réunir pour mettre en œuvre un projet professionnel. Selon le module : bilan cognitif complet, intervention in-situ, phase plus opérationnelle de mise en place du projet, actions de sensibilisation à destination du collectif travail, aménagement du poste, veille.
Psychologue-neuropsychologue et psychologue du travail-ergonome.

5- Appui expert pour prévenir et/ou résoudre les situations de rupture
Apporter un éclairage expert permettant de désamorcer rapidement un conflit, ou de résoudre un problème en lien avec la situation de handicap : appui à l’employeur, au collectif travail et/ou au bénéficiaire. Actions de sensibilisation, écoute, conseil et remédiation. Actions autour des modes de communications et des capacités d’affirmation de soi en situation.
Psychologue du travail-ergonome et psychologue-neuropsychologue.